Envie de participer ?

Résultat :

Caussade 63 15 AM 1
C’était jour de derby, hier après-midi, sur la pelouse du stade de la Piboulette. Et un derby qui restera sans doute dans l’histoire départementale. Le match opposait les deux seules équipes tarn-et-garonnaises de la poule 9 de Fédérale 3. Un match entre Caussade et Moissac important pour les deux formations en ce début de saison, où les hiérarchies ne sont pas établies. En lever de rideau, il n’y avait pas eu photo les locaux s’étant imposés avec le bonus offensif par 32 à 6. Un changement sur la feuille de match à l’heure du coup d’envoi à Caussade voyait le demi de mêlée Julien Escudié (blessé) être remplacé par Sébastien Gonzalez lui-même suppléé par Hugo Gonzalez dans la liste des remplaçants. Le début de rencontre est assez équilibré, il faut attendre de voir Caussade en infériorité numérique pour voir, sur une belle action et une passe de classe de la valeur montante Théo Chauderon pour apprécier, une première fois, les jambes d’Enzo Silvestrini qui déborde la défense des Chasselatiers pour marquer le premier essai du match (19e). Rentré pour faire les mêlées en infériorité numérique Florent Malby marque en coin le deuxième essai pour son équipe cinq minutes plus tard. Comme le match ne pouvait être à sens unique, les visiteurs réagissent de la meilleure des manières en décalant sur l’aile Lucas Chazelas pour le premier essai des visiteurs en coin (32e). L’essai de Nathan Ferrero dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, sur un ballon poussé au pied, faisait nettement la différence pour les locaux. Avec vingt points d’avance à la pause, le sort du match était bien avancé pour les Caussadais. Les Chapeliers s’envolent Avant l’heure de jeu, Caussade se plaçait en situation de bonus offensif, lorsque Geoffrey Cubaynes se faisait son essai à lui tout seul ou presque (54e). Un bonus offensif d’autant plus assuré lorsque Florian Cacho sur une passe au pied d’école file marquer le cinquième essai de son équipe (61e). La machine à attaquer tous les ballons était lancée et Anthony Crespo était à la conclusion du sixième essai (66e) puis Florian Cacho à nouveau pour le septième (69e) et Stéphane Chamlali pour le huitième (77e). Comme pour adoucir la note, le capitaine moissagais Geoffrey Cousin inscrira le dixième et dernier essai du match dans les arrêts de jeu (80e+2). Au final un résultat sans appel qui doit permettre aux deux équipes de travailler à partir de là. Et maintenant. Dimanche prochain Moissac espère jouer son premier match de la saison à domicile au Sarlac en recevant les Hauts-Garonnais de l’Isle-en-Dodon, alors que Caussade se rendra à Tournefeuille. A Caussade (stade de la Piboulette). Arbitre : M. Marius Théau (Occitanie). MT : 20-10 . Vainqueurs : 8 E Silvestrini (19), Malby (24), Ferrero (40+2), Cubaynes (54), Cacho (61, 69), Crespo (66), Chamlali (77) ; 7 T (19, 24, 40+2, 54, 61, 69, 77), et 3 P (7, 14, 30) Chauderon. Vaincus : 2 E Chazelas (32), Cousin (80+2) ; 1 T (32), et 1 P (10) Delboulbès. US CAUSSADE. Botella ; Silvestrini, Hébrard, Crespo, Lacharme ; (o) Chauderon, (m) S.Gonzalez ; Robert, Ferrero, Prunes ; Benrabah, Brault ; Gigout, Valette (cap), Loupias. Sont entrés en cours de jeu : Boillot, Malby, Raujol, Cubaynes, Chamlali, Cacho, H.Gonzalez. Entraîneurs : Y.Ricardo, A.Aymar, et L.Cuila Carton jaune : Gigout (18). AVENIR MOISSAGAIS. Llopis ; A.Robinet, Chazelas, Loustalot, Delbos, Chazelas ; (o) Delboulbès, (m) Riguet ; Ballarin, Cousin (cap), Bosque ; Benot, Franceries ; Chazarenc, Robin, Mekatel. Sont entrés en cours de jeu : Reche, Ducasse, Chazarenc, Marin, N.Robinet, Bournet, Gros, Héral. Entraîneurs : P.Cousin, et J.-B.Gendre. Excellence B. Caussade-Moissac : 32-6.

Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.